LES MATÉRIELS

Aides pour les non-voyants ou mal-voyants

Télé-agrandisseurs, vidéo-agrandisseurs, loupes électroniques

Ils permettent au moyen de quelques manipulations, d’agrandir l’affichage des éléments sur l’écran de l’ordinateur et rendent possible la lecture et l’écriture pour les personnes malvoyantes.

Clavier à gros caractères

Il est similaire à un clavier classique mais les lettres sont plus grosses, ce qui facilite son utilisation.

Clavier avec grosses lettres

Il existe également un clavier à gros caractères et à fort contraste avec touches de raccourcis. Il présente des touches aux caractères sur-dimensionnés sur un fond en couleur très contrasté, plus faciles à visualiser même dans un environnement sombre. Ce type de matériel assure un confort d’utilisation accru et une plus grande rapidité tout en réduisant la fatigue oculaire.
Enfin, une autre option consiste à utiliser un clavier virtuel directement intégré dans l’affichage de l’écran.

Système de lecture papier pour non voyants

Ce sont des matériels permettant de lire des documents imprimés (courrier, magazines, livres…).

    • Machine à lire;
    • caméra de lecture;
    • zoom texte.

Système de lecture/écriture pour non voyants

Plage braille, bloc note braille, tablette tactile braille sont des dispositifs qui convertissent les caractères alphanumériques en braille et permettent la lecture et l’écriture. La connectivité par prise USB ou bluetooth permet de gérer son smartphone, utiliser une tablette ou travailler sur PC.

Impression en braille

Imprimante embosseuse braille pour imprimer en relief.

Livres audio

Lecteur de livres parlés (CD, Daisy, MP3, carte SD, clé USB)

Aides pour les personnes en situation de handicap moteur

Les différents types de clavier

Il n’existe pas de clavier ergonomique universel qui réponde à tous les handicaps. Aussi, il est important de bien cibler vos difficultés liées à votre handicap afin de privilégier un clavier qui vous permette d’adopter, tant que possible, une position confortable des poignets, avant-bras, épaule, cou et dos.

Différents claviers s’offrent à vous dans le but de répondre à une grande variété de handicaps. Vous pouvez choisir leur forme, taille, disposition, couleur et marquage entre autres à vos besoins spécifiques !

1- Les claviers ergonomiques peuvent se présentent sous cette forme avec repose poignets. Ils vous seront utiles si vous souffrez d’un handicap moteur concernant les doigts, mains, poignets et/ou avant-bras :

Clavier ergonomique

Pour bien positionner vos poignets, vous pouvez opter pour un clavier détaché en 2 ou 3 parties qui s’adapte parfaitement au positionnement de vos bras et mains. Ce clavier ajustable peut être accompagné d’accessoires permettant d’incliner ses différentes parties dans le but de réduire la pronation de vos avant-bras.
Dans le cas de troubles de la coordination, vous pouvez utiliser un clavier avec des touches plus espacées et agrandies.

2- Le clavier avec guide-doigts qui permet d’éviter la pression involontaire des touches, liée à des troubles de la motricité et intéressant pour les personnes ayant des tremblements, des difficultés de précision ou une athétose :
clavier guide doigts

3-Le clavier mono-manuel pour gaucher ou droitier est un clavier spécifiquement étudié pour un usage avec un seule main avec un accès direct aux touches @ et €.

4-Le clavier de type pavé numérique ( EsyTouch) est un clavier USB additionnel simplifié permettant d’affecter à l’appui d’une seule touche, des raccourcis clavier, des macro-commandes ou une séquence d’appui de touche. Il se connecte au PC par le port USB.

Les périphériques de pointage

Le pointeur central (prévention des TMS)

C’est un dispositif qui se place devant le clavier. Il remplace la souris et centralise tous les outils nécessaires au contrôle informatique dans l’axe du corps pour prévenir les risques de TMS (Troubles Musculo-Squelettiques), de tension et de fatigue.

Les souris ergonomiques

Tout comme les claviers, il n’existe pas de souris ergonomique universelle mais plutôt une variété de souris qui répondent à des handicaps divers. Après avoir précisément étudié votre besoin, choisissez la souris ou le dispositif de pointage adapté en fonction notamment de sa forme, son poids, l’inclinaison de votre main, le positionnement des boutons et la force de préhension nécessaire.

1- La souris verticale
Si vous présentez un syndrome du canal carpien, les souris verticales et sans préhension vous aideront à limiter les mouvements de votre poignet. Vous pouvez également adopter une souris ergonomique qui se place devant le clavier pour vous permettre d’avoir une posture optimale.

souris verticale modèle bassouris verticale modèle haut

2- La souris gyroscopique ou headmouse permet de déplacer la souris à partir des mouvements de la tête.
Ce dispositif convertit les mouvements de la tête en mouvements du curseur de la souris. Ainsi il permet aux personnes ne pouvant utiliser les membres supérieurs l’accès aux ordinateurs et aux appareils d’aide à la communication. Cette technologie sans fil utilise une lumière infrarouge qui suit une petite pastille placée sur le front ou sur les lunettes de l’utilisateur.

3- La souris à touches
En cas de tremblements importants, vous pouvez opter pour une souris à touches qui permet de contrôler le déplacement du pointeur à l’écran en appuyant sur des touches directionnelles :

souris gyroscopique

4- la souris trackball
Il remplace une souris pour une navigation plus accessible pour les personnes ayant des difficultés de préhension ou de coordination:

souris trackball

5- Les souris joysticks
Elles sont également adaptées aux personnes ayant des mouvements incontrôlés ou non-coordonnés :
souris joystick

Les contacteurs

Les contacteurs permettent de faire le lien entre l’utilisateur et son environnement (interface de communication, ordinateur,souris, alarme…).
Il existe de nombreuses possibilités du contacteur ultrasensible, aux contacteurs résistants, en passant par les contacteurs musculaires, piezo, au souffle, optique…

contacteur mentoncontacteur menton avec bras articulé

Publicité